© 2015 par Christophe ARNEAU. Créé avec Wix.com

Par Les livres en Folies dans Chroniques le 3 Novembre 2016 à 09:00

CHRONIQUE DE « NUL NE DOIT SAVOIR » de Christophe Arneau

Prix : 10,87E

Pages : 224

Editeur : Ravet-Anceaux

 

Résumé :

 

Lille, de nos jours. La grand-mère de Sabrina vient de mourir. Une lettre énigmatique indique qu’elle lègue à sa petite-fille une maison dans laquelle elle devra trouver « un trésor inestimable à ne pas mettre entre de mauvaises mains car il peut changer bien des choses. » Aidée de sa compagne Stéphanie, Sabrina déniche dans la vieille demeure le journal de bord de La Reynie, lieutenant du Roi-Soleil au XVIIIe siècle. L’homme y parle de l’affaire des Poisons, évoquant l’intrigante Madame de Montespan et son histoire d’amour tumultueuse avec Louis XIV. Reste à découvrir ce que contient le mystérieux coffre. Bientôt, les deux jeunes femmes lèvent le voile sur un incroyable secret. Subjuguées, elles ne tarderont pas à être terrifiées.

 

 

Mon avis :

 

Je vous présente aujourd’hui Nul ne doit savoir de Christophe Arneau et je remercie La maison d’édition Ravet- Anceau pour l’envoi de ce roman en service Presse pour les livres en folies.

Tout d’abord, je dois vous dire qu’étant une Chti’ c’est avec plaisir que je vais vous faire découvrir cette maison d’éditions implantée en Haut de France et plus particulièrement aujourd’hui, un de ses romans de la collection Polars en Nord.

Je vais m’attarder comme je le fais habituellement sur la couverture qui je dois dire est très représentative du roman. Elle attire le regard et, est très bien adaptée au thème de par ses teintes sombres et écarlates… Mais ce qui m’a le plus interpellée, je dois être honnête, c’est le résumé, que je vous invite à consulter ci-dessous.

J’avoue que c’est la première fois que je lis un roman polar mêlant du f/f ( pour précision, une relation femme/femme) et j’ai beaucoup aimé. Nous suivons ici l’histoire de Sabrina qui vient de recevoir un héritage assez spécial de sa grand-mère. Aidée de sa compagne Stéphanie, elles vont se retrouver dans un passé un peu lointain, suivre des pistes de plus en plus dangereuses et qui vont nous faire trembler, n’en doutez pas. Nous allons suivre la plongée dans la folie d’un homme obnubilé par la richesse et qui est prêt à tout, même aux horreurs les plus abjectes pour parvenir à ses fins et également suivre l’évolution d’un groupuscule secret, datant du siècle des lumières mais qui possède encore des ramifications à notre époque.

Alors, j’ai adoré le fait de mêler le passé et le présent, surtout avec l’affaire des poisons… On se retrouve propulsée au temps de Louis XIV et on a l’impression d’être à ses côtés et ceux de Mme de Montespan… L’auteur a une plume que je qualifierais d’addictive pour la bonne raison que je ne suis pas parvenue à quitter mon livre avant d’avoir le mot de la fin… Autre point positif, le peu de page des chapitres… C’est court, ça va à l’essentiel, ça nous fait passer de rebondissements en rebondissement ce qui empêche l’ennui de s’installer

Il ne faut pas oublier que ce roman est également un polar, avec son lot d’assassinats, de sang, d’horreur. Je dois dire que j’ai frémi à de nombreuses reprises pendant la lecture de ce roman et je dois vous avouez que j’ai adoré.

En conclusion, un roman alliant historico/policier que je vous conseille de lire et de frissonner.

Ma note 4.5/5